Partir et Revenir….

shot_1433336858091

Parfois le temps passe si vite que l’on a du mal à se poser pour écrire,
le temps file comme l’eau des rivières, l’année est presque passée sans que je passe ici.
Il y a eu pèle-mêle, un long métrage, des pubs, deux documentaires, un film de mon ami Yacine Sersar contre monsanto, des créations pour le théâtre, des événements par ci par là, des masques de théâtre et une multitude de petites et grandes choses.
La vie quoi?

shot_1434448210601

J’ai aussi fait quelques créas maisons, ici des teintures Procion réactive à froid, elles sont connus dans le monde entier pour leurs couleurs subtiles et leurs mélanges infinis sur les matières naturelles .

costume

Il y eut des apprentissages, des prises de position et des voyages aussi, des retrouvailles, des nouveaux amis, des lieux et des gens inspirants à photographier…

shot_1439561187740shot_1439481072835

Et des musics….

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Le livre d’India

C’est par pur hasard que j’ai découvert India Flint.
C’est à mes yeux une grande artiste, designer, costumière de talent, teinturière géniale, son regard écologique sur les chemins de créations de l’art textile en font à mes yeux une avant-gardiste brillante.
Son troisième livre « Second Skin » envisage le vêtement comme un talisman à fabriquer, à chérir.
Le vêtement retrouvant sa place et son sens dans cette intime proximité du corps depuis notre naissance.
Ce livre est aussi une réflexion sur, comment ne plus avoir besoin de cette industrie du vêtement pas toujours très nette pour les personnes qui les fabriquent, ni d’un point du vue environnementale.
India, nous donne des clés pour une créativité absolue qui permet de ne pas ressembler aux voisins, mais de garder une identité face aux grandes compagnies textiles uniformisant nos manières de nous habiller…
La cerise sur le gâteau, c’ est qu’ India est généreuse, elle nous livre foule de détails que beaucoup d’artistes  refuseraient de nous donner de peur de se faire piquer leurs idées….Idée absurde en soi, comme le disait joliment mon amie de toujours Magali aussi costumière de films.
Donc, donc, donc bonne lecture……

Pistache framboise

Pour garder au chaud ses idées, une laine un peu raide que j’avais depuis un moment et un modèle trouver ici, un peu transformé, voici le petit chapô du week end…
J ai appris, qu il existait une coutume à travers toute l ‘Europe,  lorsqu’il fut possible d’obtenir du vert en teinture sur les textiles, on s’habillait alors avec cette couleur pour célébrer le retour du printemps et certains cousaient des feuilles ou des rameaux sur leurs habits pour ce renouveau de la végétation à venir…. Bon d accord, je suis un peu en avance….

Bleu kimono

Une première pour moi, la création d’un costume pour une installation.
Ce kimono est entièrement cousu avec des tissus de recyclage (coton, lin, taffetas, organza) puis teint à la main. Une immersion dans le bleu….
Le  bleu ( Étymologie : début du XIIème « Blef » ) est une couleur assimilée au rêve, à la sagesse et à la sérénité. C’est l’une des couleurs le plus aimée en occident. Il est symbole de vérité, loyauté, créativité, fidélité et justice. C’est aussi celle de l’infini, de l’éternité, de la transparence et de l’imaginaire.
Comme l’eau, le bleu peut symboliser la fraîcheur.
C’est la couleur la plus froide. Le bleu ciel évoque l’inaccessible, le merveilleux, un symbole de paix et d’évasion.
Dans l’Egypte des pharaons le bleu symbolisait l’immortalité, la vérité éternelle et c’était  la couleur de la chambre du mort.
Le lapis-lazuli fut le pigment bleu par excellence, pour les enlumineurs, cette couleur était si précieuse qu’elle coûtait aussi cher que l ’or, Au Moyen Age.
En Chine, le bleu est symbole du Tao.
Pour les Aztèques, c’est un signe de sécheresse voir d’incendie.
En Orient, le bleu conjure le sort et en Occident, il porte chance.
En signification négative :c’est la mélancolie