Les saltimbanques

Un printemps et un été de nomade avec une chouette équipe.
Et en plus comme j’adore travailler pour le théâtre, ce fut un grand moment…

shot_1461770332859

Nous avons traversé une grande partie de la France de ville en ville, et puis…
Montés, démontés les décors, les lumières, les  malles costumes , maquillages,
et perruques …

shot_1461602884130

shot_1461570120552

shot_1461770445559

A chaque endroit, il y eut de belles rencontres avec d’autres techniciens formidables.

shot_1461778086018

shot_1461783867879

shot_1461832647798

shot_1462054142482

Parfois la joie de retrouver certain dans un théâtre au cours de la tournée.

shot_1461938271939

shot_1462520484809

shot_1462292862027

Parfois aussi nous roulions  la nuit vers un autre lieu, pour aller à la rencontre d’ un public qui nous attendait.

shot_1464682320888

Et le bonheur fut d’avoir eut des salles pleines tout les soirs.

shot_1462778770706

shot_1462789466313

La scène est un lieu magique.

shot_1463049619878

shot_1463066501871

shot_1463157276280

shot_1464990408430

Les coulisses secrètes et les loges sont nos espaces de travail .

shot_1464882822060

shot_1465565207829

shot_1463490166071

12998386_10207855094007852_8277461328522540392_o

12983320_10207896618365935_8958491907196634721_o

De cour à jardin, j’ ai eu envie de partager avec vous quelques moments de cette grande tournée….Et vous donnez l ‘envie d’aller au théâtre. Bel fin d été.

Publicités

Solitaire

Après un tournage difficile, qui ma laissée muette…
Cette fois ci avec bonheur je vous parle du tournage de Jean-Baptiste Durand.
C’est à quatre mains que j’écris.
Alors, c’est comment qu’on fait un clip?

JB: Après une série de freestyle et un clip tourné « à la main », nous avons eu avec Eli l’envie de tourner un clip beaucoup plus abouti et soigné, dans le concept et la mise en scène. Nous voulions aussi affirmer de manière forte, sans tomber dans le cliché, la féminité d’Eli.
Je suis parti de cette idée, que paradoxalement, plus l’artiste (rappeur, écrivain, poète…) parle de lui, moins on le voit. J’ai mis cela en parallèle avec la mise en beauté.
Plus les femmes se maquillent, se font « belles », moins on les voit réellement. C’est ce qui a donné le point de départ du clip Solitaire.
shot_1359378176266shot_1359378165250Lo : Après avoir écouté Solitaire, nous étions plusieurs et un mot à été lancé : Baroque. Nous sommes donc tous partis sur cette piste. Chacun de nous, avons proposés à JB des idées avec des dessins ou des références cinématographiques. La magie de ce tournage fut la synergie de la lumière, des décors, des costumes, de la coiffure du maquillage et de la mise en scène.

Capture d’écran 2013-04-17 à 18.19.11Le décor de Benjamin

Capture d’écran 2013-04-17 à 18.20.01La lumière de Benoit

Capture d’écran 2013-04-17 à 18.21.34Les costumes de Sandra

Capture d’écran 2013-04-17 à 18.20.45Alors voilà, dans le détail le plan de lumière de Benoit le jeune chef opérateur…

shot_1359551728170Lo : JB est mon cobaye officiel sur tous les films. Alors pour le sien, je me suis permise tous les excès! C’est avec Benoit le chef opérateur que nous avons choisi un fond de teint de théatre.
IMG_3243DSC_1940Lo : du dessin au studio… Benjamin construit le décor.

IMG_3273IMG_3350Lo : un décor, ça s’éclaire! JB avait une idée très précise de l’ambiance qu’il voulait donner au clip.
JB : J’ai voulu apporter un soin tout particulier à chaque détails pour donner une ambiance « film » au clip.
IMG_3478IMG_3653IMG_3520L’en-fumeur de service! Rodolphe, le chef électricien…
IMG_3536JB notre réalisateur!
DSC_2072IMG_3655Benoit le chef opérateur!

En fait ce que beaucoup n’imaginent pas, c’est que le moindre détail est choisi, pensé, éventuellement essayé dans tous les métiers qui  participent au tournage. C’est beaucoup de travail de préparation.
DSC_2065France à la coiffure!
Capture d’écran 2013-02-21 à 11.19.56Le clip d’Eli : Un pur moment de bonheur…
groupe tournage EliLes artistes!

En avant la musique!!!!

Le livre d’India

C’est par pur hasard que j’ai découvert India Flint.
C’est à mes yeux une grande artiste, designer, costumière de talent, teinturière géniale, son regard écologique sur les chemins de créations de l’art textile en font à mes yeux une avant-gardiste brillante.
Son troisième livre « Second Skin » envisage le vêtement comme un talisman à fabriquer, à chérir.
Le vêtement retrouvant sa place et son sens dans cette intime proximité du corps depuis notre naissance.
Ce livre est aussi une réflexion sur, comment ne plus avoir besoin de cette industrie du vêtement pas toujours très nette pour les personnes qui les fabriquent, ni d’un point du vue environnementale.
India, nous donne des clés pour une créativité absolue qui permet de ne pas ressembler aux voisins, mais de garder une identité face aux grandes compagnies textiles uniformisant nos manières de nous habiller…
La cerise sur le gâteau, c’ est qu’ India est généreuse, elle nous livre foule de détails que beaucoup d’artistes  refuseraient de nous donner de peur de se faire piquer leurs idées….Idée absurde en soi, comme le disait joliment mon amie de toujours Magali aussi costumière de films.
Donc, donc, donc bonne lecture……