L’hiver en rose

Me voici de retour avec une écharpe, créée pour aller avec le bonnet « douceur mauve ». Encore un mélange de laine Noro et de mohair et soie.
Prendre le parti de porter des couleurs vives l’hiver, cela donne bonne mine et apporte de la gaieté à cette saison.
Alors qu’est ce que le rose nous raconte..
Le rose est l’association du rouge et du blanc.
C’est l’emblème de la sagesse divine (rouge) et de l’amour (blanc).
Le rose est considéré comme la couleur du coeur, un symbole de la tendresse, du bonheur, de l’amour, de l’affection, de la douceur, du romantisme et des sentiments…
Une couleur féminine.
En effet, il est de coutume pour beaucoup de personnes de considérer que le rose serait la couleur des filles et le bleu celle des garçons….
Pourtant au moyen âge, le rose était un symbole de la virilité des hommes.
C’est aussi une couleur de l’enfance car elle est utilisée pour teinter les sucreries, de la dragée en passant par la barbe à papa….
Au cours du XXe siècle, le rose a glissé de la candeur à l’intime sensuel.
Une couleur ambivalente donc : du rose bonbon au rose shocking en passant par le rose tyrien symbole des hippies et de la musique psychédélique pop.
A vous de choisir ce que vous voulez voir en rose!

Publicités

Bleu kimono

Une première pour moi, la création d’un costume pour une installation.
Ce kimono est entièrement cousu avec des tissus de recyclage (coton, lin, taffetas, organza) puis teint à la main. Une immersion dans le bleu….
Le  bleu ( Étymologie : début du XIIème « Blef » ) est une couleur assimilée au rêve, à la sagesse et à la sérénité. C’est l’une des couleurs le plus aimée en occident. Il est symbole de vérité, loyauté, créativité, fidélité et justice. C’est aussi celle de l’infini, de l’éternité, de la transparence et de l’imaginaire.
Comme l’eau, le bleu peut symboliser la fraîcheur.
C’est la couleur la plus froide. Le bleu ciel évoque l’inaccessible, le merveilleux, un symbole de paix et d’évasion.
Dans l’Egypte des pharaons le bleu symbolisait l’immortalité, la vérité éternelle et c’était  la couleur de la chambre du mort.
Le lapis-lazuli fut le pigment bleu par excellence, pour les enlumineurs, cette couleur était si précieuse qu’elle coûtait aussi cher que l ’or, Au Moyen Age.
En Chine, le bleu est symbole du Tao.
Pour les Aztèques, c’est un signe de sécheresse voir d’incendie.
En Orient, le bleu conjure le sort et en Occident, il porte chance.
En signification négative :c’est la mélancolie